Quand et comment changer d’assureur de prêt immobilier?

31 Likes comments off

La loi Lagarde, entrée en vigueur en 2010, a ouvert la porte à la concurrence dans le domaine de l’assurance emprunteur en permettant aux emprunteurs de souscrire à une assurance autre que celle proposée par leur banque. La législation a continué d’évoluer avec la loi Hamon en 2014, qui a autorisé les emprunteurs à changer d’assurance crédit dans l’année suivant la signature de leur prêt immobilier. Plus récemment, l’amendement Bourquin a introduit la possibilité de résiliation annuelle de l’assurance emprunteur, offrant encore plus de flexibilité aux détenteurs de prêts immobiliers. Face à ces changements, comprendre le bon moment et la méthode pour changer d’assurance de prêt immobilier est devenu fondamental pour optimiser ses dépenses et bénéficier de garanties adaptées à sa situation.

Les étapes clés pour changer d’assureur de prêt immobilier

Préparer la démarche : Avant toute chose, munissez-vous de votre contrat de prêt en cours, incluant les conditions de votre assurance emprunteur actuelle. Cette première étape est essentielle pour comparer efficacement les offres alternatives. Il vous faudra aussi obtenir la fiche standardisée d’information (FSI), document synthétique qui récapitule les garanties de votre contrat et qui sera indispensable pour assurer une comparaison sur une base équivalente. Évaluer les offres : Entrepenez la recherche d’une nouvelle assurance. La délégation d’assurance pour votre prêt immobilier vous permet de choisir librement votre assureur, pourvu que les garanties soient équivalentes à celles du contrat initial. Utilisez des comparateurs en ligne ou faites appel à des courtiers spécialisés pour identifier les offres les plus compétitives. Respecter les délais légaux : Selon la loi Hamon, vous disposez d’un délai d’un an après la signature de votre crédit immobilier pour changer d’assurance emprunteur. Au-delà de cette période, l’amendement Bourquin vous accorde le droit de résilier votre assurance chaque année à la date anniversaire du contrat. Quant à la récente loi Lemoine, elle permet de changer d’assurance à tout moment après la première année, sans attendre la date anniversaire. Tenez compte de ces échéances pour initier votre démarche au moment opportun. Finaliser le changement : Une fois l’offre idéale sélectionnée, adressez une demande de substitution à votre banque, en joignant les documents requis, notamment la nouvelle proposition d’assurance et l’attestation d’équivalence de garanties. La loi Lagarde interdit aux banques de refuser sans justification une délégation d’assurance. Elles disposent d’un délai de dix jours ouvrés pour répondre à votre demande. Une réponse positive entraînera la résiliation de votre ancien contrat et l’activation du nouveau, marquant ainsi l’aboutissement de votre démarche.

Optimiser le timing : quand est-il judicieux de changer d’assurance emprunteur ?

Déterminer le moment opportun : La question du timing est centrale dans le processus de changement de votre assurance emprunteur. Considérez la période de l’année qui s’avère la plus propice à l’ajustement de votre contrat d’assurance. Grâce à la loi Hamon, vous avez la possibilité de changer d’assurance durant la première année de souscription à votre crédit immobilier. Passé ce délai, l’amendement Bourquin et la récente loi Lemoine entrent en jeu, vous offrant respectivement le droit à un changement annuel à la date anniversaire du contrat et la liberté de changer à tout moment après la première année. Surveiller les variations du marché : Restez attentifs aux fluctuations du marché de l’assurance. Les sites spécialisés tels que meilleurtaux.com peuvent vous aider à identifier une offre plus avantageuse à un moment donné. La concurrence entre les assureurs est susceptible de générer des opportunités de réduction de coût. Préparez-vous à agir lorsque les conditions sont favorables et qu’un contrat moins cher, tout en respectant l’équivalence des garanties, se présente. Respecter les critères d’équivalence des garanties : Le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) définit les critères d’équivalence de garanties nécessaires au maintien de la couverture de votre crédit immobilier. Avant d’entreprendre le changement d’assureur, assurez-vous que la nouvelle proposition respecte ces critères. Les organismes de crédit et les banques se basent sur ces normes, inscrites dans le code de la consommation et le code des assurances, pour accepter le transfert d’assurance. Anticiper les délais de traitement : La modification de votre assurance emprunteur requiert une gestion rigoureuse des délais. L’institution financière auprès de laquelle vous avez souscrit votre prêt doit être informée de votre intention de changer d’assurance. Elle a, par la suite, dix jours ouvrés pour répondre, comme l’établit la loi Lagarde. Prévoyez suffisamment de temps pour que l’ensemble de la procédure puisse s’effectuer sans précipitation, en amont de la date à laquelle vous souhaitez que le changement soit effectif.

Tu pourrais aimer

A propos de l auteur: